«Fainéants», «costard» et «bordel»: comment Macron se sarkozyse

© AFP
© AFP

Y ’en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils peuvent pas avoir des postes là-bas  ». La petite phrase aurait pu passer inaperçue si elle n’avait pas été prononcée par le président de la France en personne. C’est lors d’une visite en Corrèze ce mercredi, sur le campus de l’Ecole d’application aux métiers des travaux publics, qu’Emmanuel Macron lâche le commentaire assassin. Ceux qui «  foutent le bordel  », ce sont les salariés de l’équipementier automobile creusois GM&S qui ont tenté de le rencontrer et qui se sont heurtés à un barrage de gendarmes qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour les repousser.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct