Quand Sécession vaut guerre

©Reporters
©Reporters

Mardi soir, le Roi d’Espagne a accusé les indépendantistes catalans de s’être mis « en marge du droit et de la démocratie ». « L’État doit assurer l’ordre constitutionnel et le fonctionnement des institutions en Catalogne, dont les dirigeants régionaux prétendent déclarer l’indépendance », affirma Felipe VI, dans une allocution d’une rare fermeté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct