Une équipe remaniée

Imaginez une équipe de foot : il y a la formation de base et puis, les réservistes et le reste du noyau. Si l’on applique cette métaphore à Ecolo Ixelles, le constat saute aux yeux : en une législature communale, bon nombre de « titulaires » ont disparu. Huit sur onze !

En octobre 2012, Ecolo a obtenu 11 élus, donc. La tête de liste, Yaron Pesztat, a démissionné en cours de législature, son activité politique devenant incompatible avec son nouvel emploi, explique la locale verte. Mathieu De Backer a déménagé, tout comme la candidate de Groen, Sabah Meschi. « C’est à l’image de ce qu’est Ixelles, déplore Yves Rouyet. Une ville où le logement est cher. Dès lors, quand les gens veulent devenir propriétaire ou que la famille s’agrandit, ils quittent la commune. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct