Mon banquier, ce robot

© D.R.
© D.R.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pixy est particulièrement enjoué lorsqu’il s’agit de parler finance. « Vous savez, il n’y a rien que j’aime plus dans la vie que de discuter d’investissements », confie déjà le robot après avoir fait deux remarques sur le temps et s’être brièvement présenté. Parler d’autre chose ? « Ce temps gris me déprime. Mais j’oublie tout quand je parle d’investissements », répond Pixy dans un message rempli d’émoticônes. Il rendra les armes après un dernier « je ne veux pas parler de ça. »

Il, c’est le tout nouvel assistant virtuel en investissement de chez Beobank. « La complexité, la lisibilité et l’abondance d’offres présentes dans le secteur financier rebutent souvent les candidats investisseurs. Pour répondre à cette réalité, Beobank et EPIC viennent de lancer Pixy, le premier point de contact digital rempli d’humour et de sympathie », justifie la banque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct