Philippe Gilbert: «Je songe clairement à disputer Paris-Roubaix en 2018»

©News
©News

Philippe Gilbert aborde son dernier devoir et pas le plus simple. Rien ne l’y obligeait mais le vainqueur du Tour des Flandres et de l’Amstel Gold Race aime trop les classiques pour les snober, même si la « Course des feuilles mortes » est devenue, au fil des ans, un promontoire pour les purs grimpeurs et, donc, les coureurs de grands Tours. Lauréat à Côme à deux reprises, Gilbert est certes devenu davantage un Flandrien qu’un Ardennais mais qu’importe, il défendra aussi les couleurs de son équipe Quick Step qui veut contester jusqu’au bout le classement par équipes du WorldTour pour l’heure à l’avantage de Sky.

Philippe, au-delà de la forme, il faut un fameux moral pour aborder la Lombardie ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct