Le FBI tente d’expliquer

La pression est maximale pour le FBI, sommé de trouver une explication au coup de folie de Stephen Paddock, meurtrier de 58 personnes le 1er  octobre à Las Vegas , suicidé sans avoir laissé la moindre justification de ses actes. Confrontés à un puzzle en forme de gruyère, les agents fédéraux ont fait chou blanc avec la compagne de Paddock, Marilou Danley, revenue précipitamment des Philippines et sidérée par le comportement de Paddock, dont elle dit avoir tout ignoré des intentions. Au sein de l’arsenal laissé par le retraité dans la chambre du 32e  étage à l’hôtel Mandalay Bay, le FBI aurait retrouvé une note manuscrite, qui ne serait cependant pas un testament. Il est aussi avéré que Paddock s’est intéressé à deux autres festivals, à Boston et Chicago, sans toutefois donner suite.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct