Stockhausen, l’alchimiste du son

Très croyant, Stockhausen était inspiré par l’univers, disait venir de Sirius et cherchait à aller au-delà des frontières culturelles ou religieuses. © Werner Scholz, Archiv Stockhause.
Très croyant, Stockhausen était inspiré par l’univers, disait venir de Sirius et cherchait à aller au-delà des frontières culturelles ou religieuses. © Werner Scholz, Archiv Stockhause.

Un ovni. Une icône. Karlheinz Stockhausen est de ces personnalités aussi déterminantes dans l’histoire de la musique que peu connue du grand public. Une personnalité à part à laquelle le festival Images Sonores a décidé de rendre hommage, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition. « Stockhausen a bouleversé la manière d’écouter et de vivre l’expérience musique, dans tous les styles, explique Stijn Boeve, Directeur du Centre Henri Pousseur, à l’initiative du festival. Pour un studio de musique électro-acoustique comme le nôtre, il est le pionnier. Et même si nous nous sommes beaucoup intéressés à la musique d’aujourd’hui ces dernières années, il est très important de retourner aux sources. Cet anniversaire était l’occasion parfaite de présenter des œuvres importantes. » Au programme : Kontakte, Mikrophonie (avec un tamtam dédié que possède le Centre Henri Pousseur) et Signale zur Invasion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Musiques