La crise catalane réveille le nationalisme espagnol

La crise catalane réveille le nationalisme espagnol

Dans les rues de Madrid, le contraste est saisissant ce samedi à la mi-journée. Devant la mairie, sur la place de Cibeles, des centaines de personnes vêtues de blanc se concentrent pour exiger un dialogue entre les autorités de Madrid et de Barcelone. L’initiative citoyenne, qui s’est répétée dans les principales villes du pays, ne fait pas le poids dans la capitale face à une autre manifestation qui se déroule à la même heure, à quelques centaines de mètres, sur la place de Colón. Convoquées par la Fondation pour la Défense de la Nation Espagnole (DENAES), plusieurs dizaines de milliers de personnes venues de tout le territoire protestent contre l’indépendance de la Catalogne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct