Le viaduc Herrmann-Debroux, c'est grave docteur?

Embouteillages en vue sous le viaduc Herrmann-Debroux dès ce lundi.
Embouteillages en vue sous le viaduc Herrmann-Debroux dès ce lundi. - Thienpont.

D élaminage de la dalle inférieure des caissons ». Voilà, selon un ingénieur, le mal dont souffrirait le viaduc Herrmann-Debroux sur un tronçon de 10 mètres sur deux. Le béton de la structure portante dans un des quatre caissons de 180 mètres de long se cisaillerait horizontalement, risquant d’affecter la stabilité d’ensemble de l’ouvrage. La dégradation pourrait avoir été causée par plusieurs facteurs : la qualité du béton au moment de la construction, la charge du trafic et les infiltrations. Il est trop tôt pour tirer des conclusions des premiers constats qui ont mené à la fermeture du viaduc, jusqu’à mercredi au moins. En 2012, selon les comptages de Bruxelles mobilité, il passait un peu plus de 25.000 véhicules en 24 heures dans chaque sens de circulation sur le viaduc qui est la deuxième porte d’entrée vers Bruxelles par ordre d’importance après la E40 venant de Louvain et de Liège.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct