La subite baisse de performance des filles inquiète

Cette subite baisse de performance des filles préoccupe évidemment le professeur Dominique Lafontaine et le chercheur Valérie Quittre. « Toute l’évolution historique a été dans le sens d’un amenuisement de ces différences mais, subitement, elles réapparaissent alors même que les campagnes de sensibilisation aux discriminations sur le genre n’ont jamais été aussi nombreuses. Le phénomène n’est certes pas considérable mais il est incompréhensible. Il l’est d’autant plus qu’on ne l’observe que chez nous et, dans une moindre mesure, en Flandre. Pour les maths, par exemple aucune réforme ne permet de l’expliquer. On sait pourquoi les filles se motivent : elles ont davantage besoin d’être encouragées, soutenues mais il n’y a aucune raison que les enseignants leur apportent moins de soutien qu’en 2006. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct