Numéros Inami: pourquoi les francophones activent le conflit d’intérêts

L’accord intervenu au printemps entre la ministre De Block et le ministre Marcourt prévoit un examen d’entrée loin de faire l’unanimité, notamment chez les étudiants en médecine.
L’accord intervenu au printemps entre la ministre De Block et le ministre Marcourt prévoit un examen d’entrée loin de faire l’unanimité, notamment chez les étudiants en médecine. - dominique duchesnes.

Et un tour de carrousel de plus pour le dossier des numéros Inami, un ! Quatre élus du parlement francophone bruxellois (la Commission communautaire française) viennent de déposer une motion en conflit d’intérêts contre le « projet de modification de la loi relative à l’exercice des professions de santé ». Derrière le vocable juridique, retenons une chose : c’est le projet de texte visant à mettre un terme à la saga des numéros Inami des étudiants en médecine qui est aujourd’hui attaqué.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct