Ronan Farrow, l’avocat qui a eu la tête d’Harvey Weinstein

Un an et demi avant l’affaire Weinstein, Ronan Farrow dénonçait déjà l’omertà rongeant la belle famille du cinéma. ©REUTERS.
Un an et demi avant l’affaire Weinstein, Ronan Farrow dénonçait déjà l’omertà rongeant la belle famille du cinéma. ©REUTERS.

C’est l’homme qui a eu la tête de Harvey Weinstein. La longue enquête, publiée dans le New Yorker au lendemain de révélations dans The New York Times et reposant sur les témoignages accablants de proies et victimes sexuelles de l’ogre hollywoodien, c’est lui : Ronan Farrow, 29 ans, avocat, militant des droits de l’homme, ancien conseiller de Hillary Clinton, et aujourd’hui journaliste.

Le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai. En septembre 2014, le reporter prépare une interview du biographe de Bill Cosby. Son angle d’attaque : la biographie omet de façon incompréhensible de mentionner les graves agressions sexuelles dont s’est rendu coupable le showman américain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct