Sophie Dutordoir veut les coudées plus franches pour réformer la SNCB

De nombreux observateurs prédisaient des frictions entre Sophie Dutordoir et Jean-Claude Fontinoy dès la prise de fonction  de la première. Ils n’ont pas eu tort.
De nombreux observateurs prédisaient des frictions entre Sophie Dutordoir et Jean-Claude Fontinoy dès la prise de fonction de la première. Ils n’ont pas eu tort. - PhotoNews et belga..

Il y a sept mois, le 7 mars, Sophie Dutordoir s’installait dans le fauteuil d’administratrice déléguée de la SNCB. Un laps de temps que la nouvelle patronne du rail a mis à profit pour mesurer le défi que le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) lui a lancé en la nommant à cette fonction. Mercredi prochain, l’ex-patronne d’Electrabel présentera d’ailleurs sa stratégie pour moderniser la SNCB – et lui permettre d’affronter notamment la prochaine libéralisation du trafic intérieur de passagers –, devant les membres de la commission Infrastructure de la Chambre. Surtout, comme elle l’a répété à plusieurs reprises déjà, Sophie Dutordoir veut remettre le client au centre de toutes les préoccupations de l’entreprise ferroviaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct