Macron: «Je continuerai à réformer au même rythme et avec la même détermination»

Emmanuel Macron lors du grand entretien de ce dimanche soir © Reuters
Emmanuel Macron lors du grand entretien de ce dimanche soir © Reuters

Cinq mois après sa victoire à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron a accordé ce dimanche soir son premier entretien à la télévision. Le chef de l’Etat français avait refusé de se soumettre à l’exercice le 14 juillet pour la fête nationale.

«  J’ai pris la décision de ne pas avoir une présidence bavarde pour que les ministres et le Parlement s’expriment  », a-t-il d’emblée expliqué, interrogé sur ses rares interviews.

Sur les termes polémiques utilisés à l’égard de certains de ses concitoyens, il se défend : «  Le mot ‘bordel’, c’est du registre populaire, a-t-il expliqué. Je n’ai pas cherché à humilier.  » «  Je ne suis pas dans une complaisance avec le réel, j’essaye de le nommer  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct