Autriche: Strache, le nouveau visage de l’extrême droite décomplexée

Heinz-Christian Strache pourrait investir la vice-chancellerie. ©Reuters
Heinz-Christian Strache pourrait investir la vice-chancellerie. ©Reuters - REUTERS.

Il s’y préparait depuis la folle percée du FPÖ à l’élection présidentielle de 2016. Un peu plus d’un an plus tard, Heinz-Christian Strache pourrait investir la vice-chancellerie aux côtés de Sebastian Kurz, si ce dernier opte pour une coalition avec le FPÖ. Faisant entrer avec lui l’extrême droite au gouvernement.

Prothésiste dentaire de formation, Strache ronge son frein dans l’opposition depuis 13 ans. Longtemps dans l’ombre de son prédécesseur, la star défunte Jörg Haider, il reprend les rênes du FPÖ en 2005. Alors âgé de 35 ans, père de deux enfants, il s’affranchit de son mentor jugé trop indolent et le déborde sur sa droite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct