Le meurtre de Daphne Caruana Galizia révulse l’Europe

A partir des révélations des Panama Papers, Daphne Caruana Galizia avait travaillé sans relâche, sortant scoop sur scoop.
A partir des révélations des Panama Papers, Daphne Caruana Galizia avait travaillé sans relâche, sortant scoop sur scoop. - Reuters

I l y a des escrocs partout où l’on regarde maintenant, la situation est désespérée  ». Les mots, signés Daphne Caruana Galizia, et postés trente minutes avant que sa voiture n’explose lundi, étaient désespérément prémonitoires. La force de l’explosion de la bombe placée dans le véhicule de la blogueuse et journaliste maltaise a été telle que les services de secours l’ont retrouvé dans un champ au bord de la route, à quelques encablures de son domicile à Bidnija, dans le nord de l’île. Son fils Matthew, membre du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) dont Le Soir fait partie, et à qui l’on doit notamment les révélations des Panama Papers et des Malta Files, était avec les secours lors de la funeste découverte. Sur Facebook, il s’excuse de ne pas mâcher ses mots : «

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct