Neymar à Anderlecht, pour faire oublier Ibrahimovic

@News
@News

Zlatan Ibrahimovic ne s’est jamais embarrassé de modestie. Sa conjugaison n’est jamais descendue en dessous des verbes déclinés à la première personne du singulier. Celui qui est «  arrivé comme un roi (2012) et parti en légende (2016) », autocitation évidemment, a d’abord laissé un héritage avec le bonheur qu’il a pris «  à placer la France sur la carte du football  » avant, ensuite, d’approuver la désignation de son successeur. «  Neymar est le seul joueur qui puisse aider le PSG à franchir le dernier palier. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct