Affaire Weinstein: Asia Argento, de victime à accusée

Affaire Weinstein: Asia Argento, de victime à accusée

Elle fut l’une des toutes premières à sortir du bois. Le 10 octobre, Asia Argento accusait dans The New Yorker Harvey Weinstein d’agression sexuelle. En 1997, à l’hôtel du Cap Eden-Roc, l’actrice italienne, alors âgée de 21 ans, était, dit-elle, violée par le mogul de Hollywood. Elle ajoutait dans son témoignage que durant les cinq années suivantes, elle entama une relation sexuelle «  consentie mais non désirée  » avec Weinstein, en considérant à l’époque qu’elle s’était sentie obligée de céder aux avances du nabab, capable de détruire sa carrière. «  Il m’a dévorée, comme un ours. Et j’étais une petite fille. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct