Des pavés chinois au château Malou

Jean-Claude Van der Auwera dénonce la provenance de la pierre bleue chinoise pour le château Malou.
Jean-Claude Van der Auwera dénonce la provenance de la pierre bleue chinoise pour le château Malou. - Elio Germani.

Jean-Claude Van der Auwera se promenait dans le parc Malou, presque entièrement rénové, lorsque des palettes ont attiré son attention. « Elles ressemblaient à celles qui avaient servi à transporter les pavés chinois de la place Saint-Lambert, commence le conseiller communal Ecolo. Je me suis approché et j’ai vu l’étiquette. On y retrouvait le marquage phyto-sanitaire indiquant que les palettes provenaient de Chine. » Ce marquage, NIMP15, garantit que le bois des palettes a été traité et qu’il ne présente aucun risque pour l’environnement. « Que faisaient des palettes de pierres bleues d’origine chinoise, ici? », s’est alors demandé l’élu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct