lesoirimmo

Pourquoi l’armée peine à garder ses jeunes recrues

© Pierre-Yves Thienpont.
© Pierre-Yves Thienpont.

L a chasse aux talents commence aujourd’hui ». C’est par ces mots que Steven Vandeput, le ministre de la Défense, a officiellement lancé le 11 octobre dernier la campagne de recrutement de son armée. Au total, pour 2018, elle compte recruter 1.570 nouveaux militaires. Soit 35 % de plus que pour l’année en cours où le chiffre de 1.160 avait été fixé. Un recrutement qui touche les trois catégories de personnel : officiers, sous-officiers et soldats/matelots. L’objectif est d’aboutir au recrutement de 810 soldats et marins, 600 sous-officiers et 160 officiers. Et ce, en dépit de la réduction prévue des effectifs d’ici à 2030 et des très nombreux départs à la pension attendus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct