«Dans les faits, l’autonomie de la Catalogne est suspendue»

Xavier Arbos est professeur de droit constitutionnel à l’Université de Barcelone. © D.R.
Xavier Arbos est professeur de droit constitutionnel à l’Université de Barcelone. © D.R. - D.R.

Xavier Arbos n’est « pas surpris » par le souhait de Madrid de destituer le président du gouvernement catalan et l’ensemble de ses conseillers, ni par la limitation des compétences du parlement régional, il considère qu’il s’agit d’une « version dure » de l’application de l’article 155 de la Constitution.

Mariano Rajoy a assuré samedi que les mesures qu’il va présenter au sénat cette semaine ne représentent pas « une suspension de l’autonomie de la région ni de son gouvernement » mais la destitution de « ceux qui ont placé le gouvernement catalan au-dessus de la loi et de la Constitution. » Vous êtes d’accord avec lui ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct