lesoirimmo

Oh les beaux jours! L’art s’en sort avec les moyens du bord

<span>Oh les beaux jours!</span> L’art s’en sort avec les moyens du bord

Ils sont trois, plantés devant un arbre, écouteurs sur les oreilles. Rien de vraiment surprenant dans une ville où les étudiants sont légion. Hormis le fait que ces trois-là n’écoutent ni le dernier Damso ni un enregistrement de leur dernier cours de physique. Les casques sont reliés à une sorte de masse sortie du sol et diffusent des comptines.

A quelques pas de là, des dessins de mains apparaissent sur les plaques transparentes d’un chemin couvert pour piétons. Un peu plus loin encore, divers objets sont plantés sur des piquets au ras du sol, formant un cadran solaire d’un genre nouveau où chaque objet est positionné en fonction de l’écart de longitude entre l’endroit du monde où il a été recueilli et Louvain-la-Neuve…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct