Les 7 péchés capitaux de la lutte contre la fraude fiscale

Le rapport de la Commission - main levée, le président Ahmed Laaouej (PS) - a été adopté majorité contre opposition, mardi soir.
Le rapport de la Commission - main levée, le président Ahmed Laaouej (PS) - a été adopté majorité contre opposition, mardi soir. - Belga.

J e vous rappelle que la Commission Panama Papers avait pour but d’augmenter la capacité de lutte contre la fraude fiscale  ». Cette petite phrase lancée par le député écologiste Georges Gilkinet en forme de boutade à l’entame de la dernière réunion résume bien la tenue des débats sur les points les plus sensibles des travaux parlementaires qui ont débuté voici plus d’un an suite à la révélation de scandales financiers et fiscaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct