Pierre Desproges ressuscite. Etonnant, non?

Professeur Corbiniou, dans l’Ile aux Enfants en 1981. © collection particulière.
Professeur Corbiniou, dans l’Ile aux Enfants en 1981. © collection particulière.

Durant près d’un quart de siècle, c’est la veuve qui a fait le boulot. Au lendemain du 18 avril 1988, marqué par un avis nécrologique exquis comme un cadavre («  Pierre Desproges est mort. Etonnant, non ?  »), Hélène Desproges a lutté pour prendre une revanche, hélas posthume, sur cette vieille salope de faucheuse. A coup d’édition de livres, de CD, de DVD, elle a fini par renverser l’humour forcément noir du communiqué d’avril 1988. Grâce à elle, partie le rejoindre en 2012, Pierre Desproges est vivant !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct