La découverte: l’heure du bain au Champ de la lune

Pierre Clem, le manager du centre de bien-être du Champ de la lune. © Dominique Duchesnes.
Pierre Clem, le manager du centre de bien-être du Champ de la lune. © Dominique Duchesnes. - Dominique Duchesnes.

Depuis son ouverture, il y a cinq ans, ce complexe aquatique unique en Wallonie divise les Brainois. Selon ses détracteurs, il a contribué à ruiner la cité et conduit indirectement à la mise sous tutelle des finances communales par la Région wallonne. Ces fâchés du slip de bain profitent cependant comme les autres des avantages de cette infrastructure mais dénoncent en même temps un prix d’entrée «  antisocial  ».

Quant aux abonnés aux buttes aquatiques, aux rapides de la rivière à jacuzzi, aux saunas, aux hammams, aux séances d’aquagym du bassin à fond mobile, aux cours de « indoor cycling » ou encore aux leçons de fitness personnalisées assistées par ordinateur, ils ont du mal à dissimuler leur bonheur de patauger et de body-builder leur meilleur profil.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct