Les héros de Braine: Marie-Paule, oublier tout le reste au Café des Arts

Marie-Paule, tout sourire, à l’entracte du concert d’Antoine Armedan, au Café des Arts. © Dominique Duchesnes.
Marie-Paule, tout sourire, à l’entracte du concert d’Antoine Armedan, au Café des Arts. © Dominique Duchesnes. - Dominique Duchesnes.

Au Café des Arts de Braine-le-Comte, rue Rey Aîné, en face de l’ancien cinéma Royal, le zinc de Linette, 72 ans, et José, 84 ans, est ouvert à tout le monde. Les murs sont tapissés de coupes de balle pelote. En 48 ans, le décor est resté immuable mais l’horizon de la clientèle s’est élargi. Ce soir-là, les airs de guitare d’Antoine Dermand, un artiste du cru venu présenter sous nouvel album, Sous la lune , débordent jusque sur le trottoir.

Derrière la porte, le public partage des étincelles d’intelligence émotionnelle. Entre les décilitres d’Orval et de Chimay, on échange de l’humanité. On se souvient que l’autre existe. On accroche des regards, des sourires. On fait tomber les barrières des générations. On arrête de s’interdire d’être heureux. On se projette dans un monde plus solidaire, plus participatif, plus respectueux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct