Ai Weiwei: «Je suis un artiste honnête, donc on me catégorise comme politique»

© Roger Milutin.
© Roger Milutin. - Roger Milutin

La première impression que l’on perçoit d’Ai Weiwei, 60 ans, physique rond, voix calme, laisse penser que l’on fait face à un homme paisible et doux. Pourtant, l’artiste et activiste chinois, maintenant aussi réalisateur, n’a pas sa langue dans sa poche. Fils du célèbre poète Ai Qing (emprisonné par le Guomindang en 1932 et par les communistes en 1958), la contestation et le rejet ont constitué l’homme qu’Ai Weiwei est devenu. Son goût pour la critique du pouvoir, et pour l’art engagé, lui a valu d’être arrêté en 2011 puis détenu 81 jours au secret, avant d’être maintenu en résidence surveillée et privé de visa pendant quatre ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct