RD Congo: Nikki Haley, l’envoyée spéciale américaine, souffle le chaud et le froid à Kinshasa

Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, et le président Joseph Kabila les yeux  dans les yeux, lors de leur entretien, vendredi à Kinshasa.
Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, et le président Joseph Kabila les yeux dans les yeux, lors de leur entretien, vendredi à Kinshasa. - D.R.

Depuis Kinshasa

Attendue à Kinshasa comme un arbitre qui allait siffler la fin de la récréation, Nikki Haley, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, étoile montante de l’administration Trump, a soufflé le chaud et le froid. Elle a donné au régime un nouveau « bonus » d’un an en même temps qu’elle a torpillé les espoirs d’une prolongation du mandat présidentiel ou d’une révision de la Constitution allant dans ce sens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct