Le procureur Mueller donne des frissons à Trump

Le procureur spécial Robert Mueller à la sortie de la Commission judiciaire du Sénat, le 21 juin dernier
: des premières inculpations très attendues. ©EPA
Le procureur spécial Robert Mueller à la sortie de la Commission judiciaire du Sénat, le 21 juin dernier : des premières inculpations très attendues. ©EPA - EPA.

Depuis New York

Les choses sérieuses commencent à Washington. Après des mois de spéculation sur les progrès de son « enquête russe », le procureur spécial Robert Mueller s’apprête à procéder ce lundi aux premières mises en examen – inculpations – officielles au sein de l’ancienne équipe de campagne présidentielle d’un candidat nommé Donald Trump. C’est un grand jury fédéral qui égrènera les noms des individus visés par cette procédure redoutée et les chefs d’accusation à leur encontre. Selon CNN, NBC et le Wall Street Journal, une première interpellation pourrait même survenir durant la journée, indiquant que le dossier s’apprête à basculer du champ politique au judiciaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct