Survol de Bruxelles: le logiciel miracle toujours en test à Zaventem

Objectif affiché de Belgocontrol
: mettre les données à plat et argumenter sur une utilisation techniquement justifiée des pistes plutôt que de cumuler des soupçons de choix politique. © Belga.
Objectif affiché de Belgocontrol : mettre les données à plat et argumenter sur une utilisation techniquement justifiée des pistes plutôt que de cumuler des soupçons de choix politique. © Belga. - Belga.

En novembre 2016, il y a donc un an, Belgocontrol a implanté un nouveau logiciel d’aide au choix dans l’utilisation des pistes de l’aéroport de Zaventem. Un an plus tard, Belgocontrol attend toujours la clarification des normes qui doivent permettre d’utiliser ce logiciel au mieux et, surtout, d’objectiver le choix des pistes et d’aider à dépolitiser le débat. Au cabinet du ministre fédéral en charge de la Mobilité, on assure que la clarification des normes est presque terminée. Reste à lui faire suivre son parcours politique (discussion au sein du gouvernement) et l’adopter. Imaginable alors qu’il y a des élections en 2018 ? Et 2019.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Mobilité