Climat: le grand dérapage

Paris © AFP
Paris © AFP

C’est ce qu’on appelle un sérieux, très sérieux dérapage. Comme il le fait désormais chaque année à la veille du sommet mondial sur le climat, le programme des nations unies pour l’environnement (Pnue) a étudié la trajectoire actuelle des émissions mondiales à effet de serre. Il a surtout mis en regard l’objectif de l’accord de Paris – maintenir l’élévation de la température bien en dessous de 2ºC par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre les efforts pour atteindre 1,5ºC – avec les engagements actuels de réduction d’émission.

Son rapport publié mardi fait suite à un autre document dans lequel l’organisation météorologique mondiale indique que la concentration de CO2 dans l’atmosphère a atteint un nouveau record (403,3 parties par million) et que le rythme d’augmentation ne cesse de s’accélérer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct