À Bruxelles, Carles Puigdemont choisit l’exil politique dans une certaine équivoque

À Bruxelles, Carles Puigdemont choisit l’exil politique dans une certaine équivoque

Depuis lundi après-midi et la rumeur de son arrivée à Bruxelles, on savait que le président destitué du gouvernement catalan Carles Puigdemont allait s’exprimer face à la presse européenne. Pressentie d’abord pour l’après-midi même, peut-être même dans les locaux, ou au moins en compagnie de représentants de la N-VA, la sortie publique des dirigeants catalans a finalement été repoussée à ce mardi 12 h 30. Le lieu a fait l’objet de tous les mystères. Une bonne partie de la matinée toutefois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct