L’attentat de New York, un acte qui pourrait apporter de l’eau au moulin anti-immigration de Trump

©Reuters
©Reuters

Depuis New York

Moins de vingt-quatre heures après l’attentat à New York (8 morts et 11 blessés), le couperet est tombé : prenant acte du forfait perpétré par un immigrant ouzbek de 29 ans, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a décidé d’annuler la sempiternelle loterie annuelle permettant à 50.000 ressortissants étrangers d’obtenir par tirage au sort une carte verte, synonyme d’autorisation de travail et de résidence permanente aux Etats-Unis. C’est ainsi qu’un jeune Ouzbek de 22 ans avait, en 2010, décroché le précieux sésame. Sayfullo Saipov, originaire de Tachkent, était arrivé en Ohio, avant de vivre d’expédients en Floride puis de s’installer dans le New Jersey en mars dernier, travaillant comme chauffeur pour la firme Uber.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct