Médecine: Marcourt au secours des reçus-collés

Les étudiants en médecine ne savent plus à quel saint se vouer. Depuis des mois, voire des années, ils le font savoir aux politiques. © dr.
Les étudiants en médecine ne savent plus à quel saint se vouer. Depuis des mois, voire des années, ils le font savoir aux politiques. © dr. - dr.

C’est un énième épisode dans la saga des quotas de numéros Inami accordés aux diplômés de médecine et de dentisterie. Le 25 octobre dernier, le ministre francophone en charge de l’Enseignement supérieur, le socialiste Jean-Claude Marcourt, a adressé une lettre au Premier ministre Charles Michel pour l’engager à octroyer un numéro Inami aux « reçus-collés » de juin dernier. Il s’agit d’étudiants de premier bac qui ont réussi leur session de juin avec au moins 45 crédits, mais ont échoué lors du concours « boucherie » organisé dans la foulée en vue d’un écrémage supplémentaire. Copie a été adressée à la ministre de la Santé Maggie De Block (VLD).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct