Le bitcoin pour les nuls

C’est une monnaie électronique (ni billets, ni pièces « bitcoin » ne sont émis) qui repose sur un réseau informatique. Totalement décentralisé : à l’inverse de devises régulées, comme l’euro par exemple, le bitcoin ne dépend donc pas d’une banque centrale. Dans le réseau bitcoin, chaque utilisateur joue le rôle de « serveur » et de « client » (on parle de système « pair à pair »). Ce qui rend la monnaie « autonome » : elle dépend de ses utilisateurs. Le bitcoin est par définition ultra-sécurisé : chaque transaction en monnaie virtuelle est chiffrée et non falsifiable grâce à la technologie blockchain (imaginez un grand livre dans lequel sont répertoriés tous les échanges effectués). En d’autres mots, chaque transaction repose sur une autre transaction et ainsi de suite. Si le bitcoin a une réputation sulfureuse, c’est parce qu’il est anonyme : on l’a longtemps qualifié de monnaie du « darkweb », servant trafics illégaux de toute nature.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct