En exigeant la peine de mort pour le tueur de Halloween, Trump fait fausse route

© AFP
© AFP

Donald Trump a vite renoncé à son projet de déporter l’auteur de l’attentat de Halloween, mardi à New York (8 morts), vers la prison de Guantanamo, enclave américaine sur le sol cubain.« J’adorerais (l’) envoyer à Guantanamo, a tweeté le président des Etats-Unis jeudi matin, mais statistiquement cette procédure prend bien plus de temps que dans le système fédéral ». A l’évidence briefé par ses collaborateurs, il aura appris que les tribunaux fédéraux américains rendent une justice plus efficace que leurs pendants militaires, a fortiori si l’assassin, un Ouzbek de 29 ans nommé Sayfullo Saipov, devait répondre de la peine capitale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct