Red Panthers: Londres pour faire oublier Rio

Anouk Raes. @Photonews
Anouk Raes. @Photonews

«   Nous savions que nous avions de fortes chances d’être de la partie mais il y avait toujours cette incertitude du sport qui trottait dans nos têtes  », confiait Louise Cavenaile, Red Panthers depuis plus de dix ans. «  Désormais, nous ne sommes plus dans le flou, nous savons vers quel objectif nous tourner lors des prochains mois. Les entraînements seront donc abordés avec plus d’envie et de concentration.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct