Leander Dendoncker, un véritable casse-tête

Leander Dendoncker, un véritable casse-tête

Dans son for intérieur, Leander Dendoncker devait jubiler lorsqu’il a appris mardi après-midi, quelques heures avant le coup d’envoi, qu’il évoluerait dans l’entrejeu du Sporting sur la pelouse du PSG. Le nº32 d’Anderlecht n’a jamais caché qu’il préférait évoluer dans l’entrejeu, où il a été formé à Neerpede, plutôt qu’en défense centrale où il a beaucoup moins ses repères.

Pourtant, la tendance est claire depuis l’intronisation de « HVH » : Dendoncker a disputé cinq des six rencontres au cœur de l’arrière-garde des Mauves. Certes, ce secteur a été touché par les blessures de Spajic et Kara mais ce n’est pas l’unique raison qui pousse Vanhaezebrouck a le posté en défense.

Sera-ce encore le cas contre Bruges dimanche en début de soirée (18h) ? La réponse dépendra du forfait ou non de Spajic, touché à la cheville à Paris. Mais, une chose est sûre : le débat sur le poste de Dendoncker est ouvert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct