Nainggolan et les Diables, entre ruptures et réconciliations

©PhotoNews
©PhotoNews

C’est l’histoire d’un gars qui voulait être aimé par sa mère patrie qu’il avait quittée très jeune, sans l’avoir séduite ; un gars qui a pourtant tout fait pour ne pas être aimé. C’est l’histoire d’un gros malentendu mais aussi d’une histoire d’amour sans cesse contrariée. Car, inévitablement, la relation entretenue par Radja Nainggolan et la sélection belge ne pouvait se finir que dans une impasse, tant les deux parties ont multiplié les faux pas et les déclarations tapageuses.

C’est, enfin, l’histoire d’un joueur incompris, impatient de rejoindre ce dont il croyait avoir droit mais qui, une fois parvenu en sélection, a fini par devenir jaloux de tout le monde à force d’être incompris. Car, Nainggolan est un râleur. Et ce qui fait sa force sur un terrain et le guide à ne jamais lâcher sa proie, lui qui prend comme un affront de se voir passer par un adversaire et s’y accroche donc comme si sa vie en dépendait, est devenu son talon d’Achille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct