Nainggolan revient en grâce chez les Diables rouges

@News
@News

Alors que l’on s’attendait à ce qu’il dévoile une sélection « classique » en fonction des matchs amicaux que les Diables rouges disputeront le 10 novembre face au Mexique puis le 14 contre le Japon à Bruges, Roberto Martinez a surpris tout son auditoire, vendredi à Tubize. Souvent adepte du contre-pied, tracassé par quelques blessures notoires (Alderweireld, Benteke, Carrasco, Fellaini, Kompany), le sélectionneur n’a pas sorti un seul mais bien trois lapins de son chapeau. Le premier nom qui s’est dégagé, sans doute le moins attendu des trois, était celui de Radja Nainggolan, dont on sait qu’il apprécie peu le caractère bien trempé et les débordements à répétition, en-dehors du terrain s’entend. Systématiquement sacrifié ces derniers temps sur l’autel de ses performances moindres, le « Ninja » de la Roma a visiblement réussi à convaincre l’Espagnol, qui est allé le voir en live le 18 octobre à Stamford Bridge, où il s’était produit avec les « Giallorossi ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct