Guy Forget: «En France, on adore Goffin, pour son côté petit malin qui défie les plus forts»

Joueur, capitaine, consultant TV et maintenant directeur de tournoi
: Forget connaît la musique. @News
Joueur, capitaine, consultant TV et maintenant directeur de tournoi : Forget connaît la musique. @News

Depuis Paris

À Paris, c’est désormais, lui, le directeur du tennis, tant à Roland-Garros, en juin, qu’au « Rolex Paris Masters » en novembre. Sa silhouette toujours filiforme se déplace aux quatre coins du stade pour assurer aux joueurs, et aux quelque 15.000 spectateurs par jour, un confort maximum. Désormais, ce n’est plus une raquette mais un GSM qui reste collé à la main gauche de Guy Forget. Pourtant, il est parvenu à le couper une heure, dans son petit bureau sans luxe, derrière l’arène parisienne, le temps pour lui de nous parler de cet accent belge qu’a inévitablement pris son épreuve, à moins de trois semaines de la fameuse finale de Coupe Davis.

Guy, impossible de faire un pas dans ce Masters 1000 de Paris sans qu’on nous parle de ce France-Belgique à Lille…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct