Les tueries de masse aux Etats-Unis : un décompte glaçant

© Reuters
© Reuters

Las Vegas : 58 morts. Le 1er octobre 2017, Stephen Paddock, 64 ans, ouvre le feu de l’hôtel Mandalay Bay, sur une foule en contrebas qui assistait à un concert de musique country à Las Vegas, faisant 58 morts et près de 500 blessés.

Orlando : 49 morts. Le 12 juin 2016, un Américain d’origine afghane, Omar Mateen, tue 49 personnes et en blesse une cinquantaine dans un club gay d’Orlando (Floride L’EI, auquel le terroriste avait fait allégeance, revendique la fusillade.

Virginia Tech : 32 morts. Le 16 avril 2007, un étudiant, 23 ans, d’origine coréenne tue 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l’université à Blacksburg (Virginie).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct