COP23: un sommet mondial sur le climat sans les États-Unis

Les manifestations pour une plus grande mobilisation contre le réchauffement climatique se sont déroulées en Allemagne. Et notamment à Hambach, non loin de Bonn, là où une mine de lignite à ciel ouvert a absorbé plusieurs villages. © EPA.
Les manifestations pour une plus grande mobilisation contre le réchauffement climatique se sont déroulées en Allemagne. Et notamment à Hambach, non loin de Bonn, là où une mine de lignite à ciel ouvert a absorbé plusieurs villages. © EPA. - EPA.

Rendez-vous incontournable de la fin d’année, la grande arène des négociations climatiques internationales fait arrêt à Bonn, à partir de ce lundi et jusqu’au 17 novembre. L’occasion, après l’accord engrangé à Paris, en décembre 2015, de remettre à l’avant de la scène l’impérieuse nécessité de continuer la lutte contre les dérèglements climatiques. Et pas seulement de continuer : d’intensifier surtout.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct