Paradise Papers: impôt? Non, ce n’est pas un gros mot

Paradise Papers: impôt? Non, ce n’est pas un gros mot

S i vous aviez 50 millions d’euros, vous seriez aussi à Monaco ! Alors mettez un bémol sur vos Panama et Paradise Papers.  » Et si on prenait au mot cet internaute, qui nous interpellait hier après-midi, en allant au bout de son raisonnement ? Qu’en serait-il, ainsi, si tous les citoyens avec des moyens financiers importants optaient pour Monaco et ne payaient quasi plus d’impôts en Belgique ? Qui financerait les universités, la réparation des tunnels bruxellois, la police, les agents de quartier, les pompiers, la justice, etc., etc. ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct