Les retours au pays des migrants? Oui, mais pas n’importe comment

Les retours au pays des migrants? Oui, mais pas n’importe comment

Gérer l’arrivée des migrants. C’est à l’évidence une demande dans différents pays européens, dont la Belgique, d’une population soudain prise de peur de devoir accueillir « toute la misère du monde ». Nombre d’hommes et femmes politiques ont tenté ainsi un resserrement, – une droitisation diront certains – des politiques d’accueil, histoire de ne pas s’aliéner un électorat tenté sinon d’aller voir vers les partis extrêmes ou les plus populistes, du «  Wir Schaffen Das  » de Merkel à l’AfD allemande.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct