Les supérettes de proximité, bienvenue dans le monde postmoderne

Boulangerie, épicerie, boucherie, poissonnerie et même droguerie du coin... les petits magasins de grandes enseignes, ouverts tout le temps et bien achalandés, tendent à les remplacer tous. © Photo News.
Boulangerie, épicerie, boucherie, poissonnerie et même droguerie du coin... les petits magasins de grandes enseignes, ouverts tout le temps et bien achalandés, tendent à les remplacer tous. © Photo News. - Photo News.

Même en plein automne, ils bourgeonnent comme des fleurs au printemps. A tel point qu’on croirait presque en voir à chaque coin de rue. Et les clients s’y pressent du matin tôt à tard le soir, tous les jours de l’année, dimanches et jours fériés inclus. C’est sûr : depuis un peu moins de cinq ans, les magasins de proximité, ces « mini-supermarchés » de 400m2 maximum et principalement urbains, constituent l’un des phénomènes les plus voyants et les plus florissants du commerce alimentaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct