Pour Barbara, Depardieu retrouve sa grandeur

Les deux Gérard, Daguerre au piano, Depardieu à la voix, ont signé mardi un bel hommage à Barbara. © Getty Images / Bertrand Rindoff Petroff.
Les deux Gérard, Daguerre au piano, Depardieu à la voix, ont signé mardi un bel hommage à Barbara. © Getty Images / Bertrand Rindoff Petroff. - Getty Images / Bertrand Rindoff Petroff.

Au milieu d’un cortège de manifestations et de publications commémoratives, qui célèbrent en ce mois de novembre les vingt ans de la mort de Barbara, s’il est un événement qui ne souffre d’aucune ambiguïté, c’est bien celui-là : Depardieu chantant la mémoire de son amie, sur disque et depuis mardi soir sur la scène du Cirque d’Hiver. Après avoir testé, en février dernier, quelques concerts aux Bouffes du nord, Gérard Depardieu investit pour une série de concerts la scène mythique du cirque Bouglione, qui fit jadis la gloire de Guy Bedos et de Jacques Higelin.

L’homme arrive d’un pas de fauve fatigué, le souffle court, la démarche limitée au minimum. Il ne s’en cache pas : quelques prompteurs ont été disposés ici et là, tels des béquilles, pour l’aider à ne pas trébucher sur les mots, qu’il connaît pourtant bien – on aura l’occasion de s’en apercevoir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct