«Noir Jaune Blues, et après?» à Jette: Touria, des fleurs et du soleil pour les femmes

L’isolement familial et culturel, Touria Menkor en a fait la lutte de sa vie. À Jette, cette pétillante belgo-marocaine a fondé l’ASBL « Fleur du soleil – Femmes du monde ». Son mantra : sortir les femmes bruxelloises de chez elles. Physiquement et mentalement. Cela passe par des activités de bien-être, des excursions, des médiations mais aussi des cours de français. «  L’isolement, cela concerne toutes les femmes. Certaines sont vraiment en détresse !, prévient Touria Menkor. Mais on a évidemment plus de membres maghrébines que de Belges ‘de souche’», reconnaît-elle. «  On manque de liens de voisinage, fraternels, amicaux… » regrette-t-elle. Parfois, Touria Menkor se désespère : «  J’ai vécu presque toute ma vie à Jette. Depuis quelques années j’ai l’impression d’être redevenue une étrangère ; surtout depuis les attentats. Mais on est Belges. On est des enfants de la Belgique. J’ai l’impression que tout le monde se déteste, on a peur de tout. Presque peur d’aller demander du sel à son voisin. »

Elle ne baisse pas les bras. Jamais. «  Jette est vraiment un village. J’aime cette commune. Elle reste accueillante, on fait tout comme une famille. » Au sein de son association, elle exclut les considérations politique ou religieuse – «  toujours le frein à toute discussion ou à toute solution rationnelle », lance cette musulmane pratiquante qui aime détendre l’atmosphère en évoquant « le chiffon » sur sa tête.

Pourtant, la politique, elle y croit. Pour faire bouger les choses. « Bien sûr que je vais voter. Il faut voter ! ». « Il faut qu’ils m’invitent plus souvent, les politiques. Touria aime bien aller taper du poing sur la table », s’amuse-t-elle à la troisième personne du singulier.

« Singulière » ? Voilà un mot qui caractérise parfaitement Touria Menkor.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte