Marvin Ogunjimi: «Je n’étais pas fait pour l’équipe nationale»

©Dominique Duchesnes
©Dominique Duchesnes

Marvin Ogunjimi retrouve tout doucement des couleurs aux Pays-Bas, mais reste encore bien loin de ses statistiques qui avaient fait de lui le héros de la nation à une époque où le football belge sortait tout juste d’une dépression longue de dix ans. Entre-temps, c’est la carrière de l’ancien Diable qui a pris des allures de chemin de croix. De retour après trois ans d’exil aux quatre coins du monde, le joueur retrouve petit à petit le bonheur simple des soirées en famille et prend enfin le temps de faire le point sur une carrière agitée. Rencontre en terrain connu. Enfin !

Marvin, vous avez signé au Kazakhstan mi-juin pour n’y jouer que 6 semaines avant de débarquer à Maastricht à la mi-août. Les longs voyages, les destinations improbables, c’est définitivement derrière vous ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct