Marie-Christine Marghem: «Sur le climat et l’énergie, on avance!»

Nous sommes dans une transition, dit Marghem, il faut lui laisser le temps de se faire et d’être absorbée économiquement. © René Breny.
Nous sommes dans une transition, dit Marghem, il faut lui laisser le temps de se faire et d’être absorbée économiquement. © René Breny. - René Breny.

La seconde semaine du sommet mondial sur le climat (la COP23) verra débarquer les ministres de plus de 190 pays à Bonn. Quatre Belges figurent parmi eux, dont la ministre fédérale du climat et de l’énergie, Marie-Christine Marghem (MR). A la veille de la réunion, des rapports de l’ONU ont rappelé que les engagements climatiques de la communauté internationale ne permettront pas de maintenir l’élévation de la température terrestre sous 2ºC. Un autre avertissement est venu de la Commission européenne : selon elle, la Belgique manquera ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre en 2020.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct